ACCUEIL > LE SAVIEZ-VOUS ? > PROTECTION CONTRE LES RONGEURS

PROTECTION CONTRE LES RONGEURS



1 - Une préoccupation pour les agriculteurs

Régulièrement, les agriculteurs sont confrontés au problème des rongeurs, qui, coupant les ficelles autour des balles de paille principalement, rendent impossible la manipulation de celles-ci.
Ces rongeurs ont un besoin vital de faire « travailler » leur dentition et ils s’attaquent ainsi à toutes sortes de matériaux y compris les plus résistants.

Dans le cas des ficelles, les rongeurs les coupent, non pour les manger, mais plutôt pour se nicher à l’intérieur des balles de paille afin d’y récupérer quelques grains. C’est ainsi qu’un lot de balles sera attaqué, car contenant de nombreux grains, et pas un autre lot stocké au même endroit mais provenant d’une autre parcelle, avec peu ou pas de grains dans la paille.

 

2 - La ficelle sisal

La ficelle sisal est traitée avec un produit répulsif destiné à éloigner les rongeurs. Ce traitement ne peut malheureusement pas être poussé davantage car cela aurait des conséquences néfastes :

  • Pour les employés de fabrication car le produit peut se révéler dangereux par inhalation ou pour la peau
  • Pour les agriculteurs, et ce, pour les mêmes raisons. Par ailleurs, un surdosage pourrait avoir des conséquences sur le fourrage récolté et les animaux qui l’ingèrent.

Ce traitement n’est pas une garantie absolue et a surtout pour but de protéger la ficelle avant utilisation. Son effet est limité au champ car la faible concentration de produit et l’exposition à l’air libre limitent considérablement son efficacité.

L’utilisation de la ficelle sisal pour la paille ou le foin a pratiquement disparue. Les plastiques présentent l’avantage d’être moins chers et d’être imputrescibles.

 

3 - La ficelle synthétique

Le polypropylène est une matière chimiquement inerte, imputrescible et qui ne présente aucune odeur ou saveur à la température ambiante.

Vis-à-vis des rongeurs, il ne présente pas d’attrait particulier contrairement au sisal dont la nature végétale peut servir de nourriture.

Un additif tel que celui utilisé en sisal n’est pas compatible avec le polypropylène qui ne peut absorber en surface aucun produit liquide.

 

4 - Conclusion

La ficelle ne peut en aucun cas constituer une protection contre les ravages causés par les rongeurs.

Il convient de lutter contre ceux-ci à l’aide de raticides. Seule la dératisation complète des lieux de stockage des fourrages récoltés peut assurer la tranquillité de l’agriculteur.