ACCUEIL > LE SAVIEZ-VOUS ? > FABRICATION DE FILETS

FABRICATION DE FILETS BALLES RONDES



LA FABRICATION

Le Polyéthylène est une matière première issue de la polymérisation d’un gaz : l’éthylène, qui provient d’un autre gaz résultant du raffinage du pétrole : le naphta.

Le polyéthylène existe en différentes densités et nous utilisons exclusivement le PEHD dans la fabrication du filet.

Tout commence, comme pour tous les films polyéthylène, par une ligne d’extrusion soufflée.

Celle-ci va fabriquer un produit semi-fini sous forme d’un film conditionné en grosse bobines appelées « bobines Jumbo ».

Ce film est repris, il est coupé en fines lanières avant d’être étiré à chaud pour améliorer sa résistance.

Ces fils alors obtenus alimentent une tricoteuse qui va fabriquer le filet.

La méthode de tricotage ressemble à du tricot au crochet, avec un fil de trame et un fil de chaine.

Leurs rôles sont bien distincts :

  • le fil de chaine doit contenir la charge de la balle et sa propension à s’expanser, il définit la résistance du filet.
  • le fil de trame a pour rôle de gérer l’écartement entre les fils de chaine et de maintenir ces fils entre eux afin que le filet couvre correctement les balles.

Le filet est finalement bobiné pour son conditionnement final autour d’un mandrin en carton.

Il faut environ 3 heures pour fabriquer un filet de 3 000m.

fabrication ficelle agricole

 

LE PRINCIPE

Tous les filets vont en principe dans toutes les presses.

Si l’on change de type de filet, des ajustements de réglage peuvent être nécessaire. Le nombre de tours de filet sera ajusté en fonction du type de fourrage, du poids et du diamètre des balles.

Un filet plus résistant permettra de faire moins de tours qu’un filet basique.

Le filet ne nécessite pas de nœud, il s’accroche sur le fourrage comme un velcro.

 

EVOLUTIONS TECHNIQUES

De nombreuses évolutions dans le processus de fabrication des filets permettent à certains d’entre-eux d’optimiser la couverture des balles, de sécuriser la tenue de la balle, d’améliorer le fonctionnement du couple presse-filet et d’augmenter significativement l’autonomie.

Certaines innovations visent à diminuer le poids de filet par balle tout en conservant les propriétés mécaniques.

La conversion de la ficelle vers le filet s’intensifie car il faut en moyenne 4 fois moins de temps pour lier une balle avec du filet qu’avec de la ficelle.

Le filet présente également l’avantage de parfaitement maintenir le fourrage dans  la balle, jusque dans ses brins les plus fins.

Il offre également une meilleure protection contre les intempéries tout en laissant le fourrage respirer.